Le Château Frugès est une installation sur site réalisée à l’aide de carrés de 55 cm de côté que nous avons disposés sur le bord de la terrasse d’une maison jumelle.

Cette modification transforme la silhouette de la maison et fait référence à l’image d’un château avec ses remparts.

Cette installation est un moyen d’interpeller le visiteur pour lui signifier que ces maisons font partie du patrimoine architectural et qu’il n’y pas que les châteaux et vieilles pierres qui peuvent prétendre au titre de monument historique.

Des architectes comme Le Corbusier ont donné au béton ses lettres de noblesse, et ces réalisations architecturales d’hier sont les châteaux de demain.

Pour l’anecdote : nous avons détourné la table basse d’un grand magasin pour faire nos « modules créneaux ».

Nous remercions l’habitant de cette maison sans qui cette installation n’aurait pas pu être mise en place.
D’autres interventions sont à l’étude sur d’autres maisons.

Rappelons que les interventions artistiques liées au projet de La Machine à Habiter sont éphémères et n’ont aucun impact physique sur les bâtiments.

 

Autres articles intéressants